Ouvrir un institut de beauté : le guide pour s’installer

ouvrir-un-institut-de-beaute-sinstaller

Passionné de beauté, vous rêvez d’ouvrir votre propre institut ? Vous avez frappé à la bonne porte ! Dans cet article, vous trouverez toutes les étapes à suivre pour réussir votre projet, y compris des informations sur la création du business plan d’un institut de beauté.

Faire l’étude de marché de votre institut de beauté

Afin de créer son institut de beauté, la première étape consiste à réaliser une étude de marché. L’étude de marché a pour objectif de vous permettre de valider le potentiel commercial de votre institut, mais aussi de définir une stratégie de lancement optimale.

Pour l’étude de marché de votre institut de beauté, il est nécessaire d’effectuer une recherche détaillée des tendances du secteur, une analyse approfondie de vos concurrents, ainsi qu’une étude des souhaits et attentes de votre future clientèle.

Le marché français de l’institut de beauté

Conjoncture
Le chiffre d’affaires du secteur est estimé à 2,9 milliards d’euros, après avoir connu une croissance continue sur la dernière décennie, le secteur de la beauté est en proie depuis 2014 à une légère baisse de chiffres d’affaires (Avise-info.fr).

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette baisse :

  • la conjoncture économique morose,
  • la concurrence des professions annexes telles que les salons de coiffure et les parfumeries,
  • la concurrence provoquée par le développement d’appareils permettant aux consommateurs d’effectuer des soins eux-mêmes, directement chez eux (manucure, épilateur laser, …)

Une française sur quatre se rend aujourd’hui régulièrement en institut de beauté, et 44% d’entre elles ont fréquenté un institut lors des 12 derniers mois. Chez les hommes, ce pourcentage descend à 10%. Le potentiel de développement du secteur est donc très important.

Typologie du marché de l’institut de beauté
Parmi les 14 000 instituts de beauté présents en France, on rencontre deux grands types d’acteurs :

  • les instituts de beauté indépendants, qui restent largement majoritaires,
  • les instituts de beauté rattachés à une enseigne, qui représentent un tiers du secteur.

Tendances futures du marché français de l’institut de beauté
Les experts prédisent une augmentation du nombre d’instituts sous enseigne, au détriment des indépendants, ainsi qu’une concurrence de plus en plus importante, notamment via l’installation de cabines de soin dans les grands magasins, spas, et parfumeries.

Quelques aspects de la réglementation des instituts de beauté
Afin de pouvoir ouvrir un institut de beauté, il est recommandé d’être titulaire d’un CAP ou BEP correspondant au métier exercé. Sans diplôme, il reste possible de lancer un institut, à condition de disposer d’un minimum de 3 ans d’expérience en tant que gérant, indépendant, ou salarié (loi 96-603 du 5 juillet 1996).

Il est obligatoire d’être inscrit à la Chambre des Métiers. Les auto entrepreneurs ont également l’obligation de s’immatriculer au répertoire des métiers ou au registre du commerce et des sociétés (loi 2014-626 du 18 juin 2014).

Comme tout établissement accueillant du public, le local de l’institut de beauté doit se conformer aux normes de sécurité relatives aux établissements recevant du public.

Enfin, il existe de nombreuses réglementations relatives aux métiers de la beauté :

  • Seuls les masseurs-kinésithérapeutes peuvent proposer des massages.
  • Le maquillage permanent nécessite de suivre une formation spécifique préalable.
  • L’utilisation d’appareils de bronzage est très réglementée.

Créer un institut de beauté : avec quel concept?

Une décision essentielle à prendre dès le départ concerne le type d’institut de beauté que vous souhaitez ouvrir.

Deux grands choix s’offrent à vous : ouvrir un institut de beauté sous enseigne ou non, et opter pour une spécialité, ou pas.

Institut indépendant ou sous enseigne ?
Ouvrir un institut de beauté sous enseigne vous permettra de bénéficier de la renommée d’un grand groupe ainsi que d’un appui au démarrage, mais diminuera votre marge de manœuvre personnelle.

Les enseignes généralistes les plus populaires en France sont Yves Rocher, Beauty Success, Physiomins et Relooking Beauté Minceur.

On note également un essor important des offres low-cost, telles que Body Minute et Esthetic Center, qui fonctionne sur la base d’un abonnement mensuel et adoptent une politique de soins express, sans rendez-vous.

Le plan marketing d’un institut de beauté

Après avoir effectué votre étude de marché, décidé du type d’institut que vous voulez monter, et trouvé l’emplacement idéal, l’étape suivante consiste à réaliser un plan marketing pour votre institut de beauté.

L’objectif de ce dernier est en premier lieu de vous faire connaître, afin de recruter vos premiers clients, puis dans un second temps de les fidéliser.

En dehors des modes de communication traditionnels tels que la distribution de flyers ou l’achat d’encart publicitaires dans les journaux locaux, l’essor des blogs et chaînes Youtube spécialisés dans la beauté représente une opportunité de communication à ne pas négliger. Une présence active sur les réseaux sociaux peut se révéler payante afin de cibler les jeunes femmes, généralement très connectées.

Mon commentaire :
Pendant mes formations, très régulièrement de nombreuses salariées me demandent si c’est le moment d’ouvrir son propre institut, comment l’ouvrir, les éléments incontournables.
C’est un thème que je développe lors de mes formations vente.

Ouvrir un institut de beauté : le guide pour s’installer, via La-vente-au-service-de-la-beaute
Source : https://www.thebusinessplanshop.com
Lire l’article complet

Ce contenu a été publié par Jmtora. Mettez-le en favori avec son permalien.

Les commentaires sont fermés.